Bravo les séniors!

Publié le 25 septembre 2017

Saint-Louis puni

Le RC Saint-Louis a débuté sa saison, hier au stade de l’Au, par un sérieux revers (5-36) face à Villers-lès-Nancy.

Saint-Louis – Villers-lès-Nancy 5-36. Stade de l’Au. Mi-temps : 0-26. Temps : chaud et ensoleillé. Arbitrage de M. Bouvron (CD68). Les points : essai de Giraudo (48e ) pour Saint-Louis ; essais de Lecoanet (17e , 26e , 73e ), collectif (38e ), Veisseire (40e ) et Le Bray (80e ), 3 transformations de Durand (17e , 38e , 40e ) pour Villers- lès-Nancy.

Cartons jaunes : Binet (30e ) et Turin (69e ) à Saint-Louis ; Pedersoli (71e ) à Villers- lès-Nancy.
D’un jeu cantonné dès l’entame au milieu de terrain, il a fallu une poussée des avants villerois au quart d’heure et à cinq mètres de la ligne ludovicienne pour que le demi d’ouverture Lecoanet intercepte le cuir sur un mauvais dégagement pour courir jusque dans l’en-but. Durand transforme (0-7, 17e ).

Devant, les hommes de l’ancien Ludovicien Turpin font le travail, envoyant leur ailier E. Burdy vers l’en-but mais il est intercepté à cinq mètres de la ligne haut-rhinoise (24e ). Finalement, c’est à nouveau Lecoanet sur un jeu à l’aile qui s’intercale dans ses trois-quarts pour s’affaler dans l’en-but (0-12, 26e ).

Le carton du demi de mêlée Binet, prié de méditer dix minutes (30e ), est lourd de conséquences pour le RCSL.
Une poussée collective du COS en coin et transformé par Durand gonfle le score (0- 19, 38e ) puis l’ancien Nancéien Veisseire s’en va tout seul entre les perches sur l’engagement, Durand compilant à la botte (0-26, 40e ) avant la mi-temps.

Secoués à cette pause, les frontaliers réagissent par Sibiril qui joue rapidement une pénalité dans les 22 mètres adverses. Le pilier Meyer enfonce alors la ligne et Giraudo, qui a suivi, récupère le cuir pour marquer en force sur la ligne (5-26, 48e ).

La réaction est de courte durée, car le match s’enfonce ensuite dans un faux rythme où Saint-Louis se fait punir par deux contres en fin de rencontre. L’ancien moins de 26 ans Lecoanet triple la mise sur une chevauchée de 45 mètres (5-31, 78e ) en coin puis, en vrai poison, refait l’identique dans les arrêts de jeu, envoyant alors en bout de course le troisième ligne Le Bray clore la marque et lever la punition des Haut- Rhinois (5-36, 80e ).!